Aujourd’hui, toute chose dans la ville fait allusion à Verdi. Que vous soyez touriste ou fan de Verdi, en vous promenant dans les rues de Parme, vous trouverez toujours des références au Maestro, des lieux et monuments qui lui sont dédiés.

Commençons par un monument qui n’existe plus (ou plutôt : existe encore mais seulement en partie) : il se trouvait juste devant la gare, conçu par l’architecte Lamberto Cusani en 1913 à l’occasion du centenaire de Verdi et achevé en 1920. Le monument se composait d’un grand arc de triomphe, couronné par vingt-huit statues représentant les œuvres du Maestro.

monument verdi

Source: clubdei27.it

Le monument a été légèrement endommagé par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, mais une fois le conflit terminé, au lieu de le réparer, il a été décidé de le démolir pour construire des bâtiments à sa place. Certaines statues ont été volées par des particuliers, d’autres ont même été jetées dans le fleuve Parme. Seulement neuf ont été secourues et transportées au Cinéma « Arena del Sole » à Roccabianca, où ils résident jusqu’à nos jours.

Giovannino Guareschi explique les raisons de ce « traitement » :

«Pendant la période de préparation du référendum institutionnel [1950, NDR], à Parme l’on vient de dynamiter le monument en honneur de Vittorio Emanuele II qui se trouvait sur la place de l’ancienne Préfecture. Les hommes de la « libération » n’ont donc pas pardonné à Verdi le fait qu’il ait serré la main de Vittorio Emanuele II dans le haut-relief en bronze du monument, ni le « Viva V.E.R.R.D.I. » mentionné dans cette même figure» (Source: gazzettadiparma.it).

Il fut donc une (courte) période pendant laquelle Verdi n’était pas aimé à Parme, principalement en raison de sa relation avec le roi Vittorio Emanuele II. De l’ensemble monumental, il ne reste aujourd’hui que l’autel central en granit avec de hauts reliefs en bronze de Ximenes, situé près des murs de la Pilotta, dans un coin de la Piazzale della Pace.

Monument à Verdi Pilotta Parma

Source: wikipedia.it

Pour une description détaillée de l’autel, nous vous renvoyons au site du « Club des 27 », (si vous ne savez pas ce qu’est le « Club », jetez un coup d’œil ici) tandis que si vous êtes intéressé à découvrir d’autres monuments « disparus » de Parme, je vous invite à consulter la page complète Wikipedia.

Juste à côté de Piazzale della Pace, il y a un autre endroit inextricablement lié à Verdi : les Cryptes des Farnese, où – dit-on – le Maestro se rendait quand il cherchait l’inspiration. Les cryptes sont situées à l’intérieur de la basilique de Santa Maria della Steccata et abritent les restes de quatorze princes et des ducs, des bourbon, des farnésiens, dont Alessandro Farnese, Ranuccio I et II Farnese, Francesco Farnese et Filippo di Borbone.

Cripte des farnese Giuseppe Verdi église de la Steccata

Source: canino.info

À quelques pas de la Steccata, au numéro 1 Via Melloni, se trouve l’Istituto Nazionale di Studi Verdiani, chargé de protéger, valoriser et diffuser l’œuvre et la figure de Giuseppe Verdi à travers une série d’initiatives et d’activités. L’Institut dispose de nombreuses structures (une bibliothèque, des archives de la correspondance de Verdi, une discothèque, des archives visuelles) qui mettent leur matériel à la disposition de quiconque souhaite entreprendre des recherches sur Verdi.

La Bibliothèque collectionne environ 16 mille volumes, principalement des partitions, des livrets, des partitions orchestrales, mais aussi des bibliographies de Verdi et d’autres musiciens du XIXe siècle, des périodiques musicaux, des textes de scénographie. Les Archives de la correspondance sont une collection d’environ 28 000 reproductions de documents épistolaires, plus ou moins toutes les lettres écrites ou reçues par Verdi au cours de sa vie. Les Archives visuelles sont également très intéressantes, avec environ 3 200 images, dont des esquisses de décors, des costumes, du matériel de scène, des photos de scène, des photos de Verdi, des chanteurs et des musiciens.

Voici la liste complète du matériel conservé par les différentes structures.

Source: tripadvisor.it

Source: tripadvisor.it

Si vous traversez la Pilotta à partir de Piazzale de la Pace vers le Parco Ducale, vous devriez forcement traverser un pont de pierre, appelé « ponte Verdi » en l’honneur du Maestro. Une fois que vous auriez visité le Parc, vous aurez peut-être envie de vous rendre dans un autre lieu de Verdi par excellence : le siège du Chorale Verdi, un lieu qui pendant des décennies a été le centre de la vie culturelle de Parme en organisant des concerts, en participant à des productions lyriques, en remportant des succès en Belgique et à l’étranger.

Voici notre article sur la Chorale.

Enfin, le Teatro Regio : il constitue la pièce maîtresse de la saison d’opéra de Parme en plus d’être considéré comme l’un des théâtres traditionnels les plus importants en Italie. Par définition les « théâtres traditionnels » sont définis comme tout théâtre qui donne une impulsion particulière aux traditions artistiques et musicales locales (source).

Source: dormireaparma.it

Source: dormireaparma.it

Teatro Regio Parma Giuseppe Verdi Festival Verdi

Source: teatroregioparma.it

Bien qu’il ne soit pas connu à l’étranger de la même manière que d’autres théâtres italiens (comme La Scala à Milan ou La Fenice à Venise), le Regio est considéré par les fans comme un des grands temples de l’opéra dans le monde. Ce fut Maria Luigia , qui au début du XIXe siècle a « poussé » à sa construction, estimant que le théâtre Farnese n’était pas adapté aux besoins de la ville. C’est ainsi qu’en 1829, après huit ans de travaux, le Regio fut inauguré avec l’opéra « Zaira », spécialement composé pour l’occasion par Bellini.

Plus d’informations sur l’architecture du théâtre est disponible sur le site officiel de la Regio, tandis qu’ICI est disponible un riche album photo dans lequel est montré chaque coin de ce temple merveilleux de la musique.

 

Si vous voulez découvrir d’autres lieux liés à l’adolescence et à la maturité de Verdi, jetez un coup d’œil sur lapremière et la deuxième partie de cet itinéraire.

© RIPRODUZIONE RISERVATA
The following two tabs change content below.
InfinitoDesign è una factory creativa italiana che sviluppa e produce tutto quanto è Progetto. Il nostro metodo di progettazione è Multidisciplinare. L'azienda riunisce creativi di diverse discipline del mondo del design, e unisce conoscenze e competenze diverse per realizzare prodotti unici e innovativi. Ideatrice del progetto e della comunicazione del brand Scorci di® Parma.