A Parme Quand l’on prononce la parole « Oltretretorrente », on fait généralement référence à la via D’Azeglio. Cette route est une sorte de prolongement de la vieille ville et comporte des arrêts intéressants pour tous ceux qui veulent « découvrir » la ville dans toutes ses nuances. Dans cet article, nous allons essayer de vous guider par la main à la découverte de certaines d’entre elles.

Via D'Azeglio

Le Pont di Mezzo relie via Mazzini a via D’Azeglio. Source: flickr.com

La plupart de ceux qui visitent notre ville sont convaincus qu’elle est avant tout une petite réalité liée à la musique et à la gastronomie. Mais Parme a aussi une âme universitaire vitale, et Via D’Azeglio en est le témoignage le plus exemplaire. Parme, en effet, est le siège de la première faculté de droit, la plus ancienne d’Italie.

De nombreux départements et cours universitaires, en particulier ceux des sciences et d’ingénierie, sont situés sur le « Campus », en dehors des anciennes murailles de la ville (les portes appelées « Barriera » : Barriera D’Azeglio, Barriera Bixio, Barriera Repubblica, Barriera Farini ; Barriera Garibaldi etc…). C’est une structure parfaitement organisée selon des critères pratiques de fonctionnalité, avec des cantines, des bibliothèques, des terrains de sport et des résidences d’étudiants.

Mais c’est dans l’Oltretorrente (et précisément sur la via D’Azeglio), que l’on peut respirer peut-être la vraie atmosphère de l’université et « l’émotion » que l’on ressent à travers elle est précisément celle d’un étudiant sans prétention qui s’efforce de concilier sessions d’examens et des soirées divertissantes en compagnie des amis.

Movida via d'azeglio

Movida sur la viaD’Azeglio. Source: parmaonline.info

La rue abrite la Faculté des Lettres et la Faculté d’Economie, ainsi que plusieurs anciennes bibliothèques, des salles d’étude et un cinéma d’Essai. Il s’agit d’un quartier plein de maisons historiques qui accueillent aujourd’hui des étudiants qui ont leurs maisons loin de la ville, tandis pendant les soirées d’été, des centaines de jeunes se réunissent dans des clubs situés le long de la rue et dans les bourgs voisin , cela fait de Via D’Azeglio le deuxième point de movida de la ville après Via Farini.

En venant de la gare, vous pouvez rejoindre la rue en suivant deux itinéraires :

  1. Tourner à droite au premier rond-point (celui en face du Pilotta, par exemple), traverser le pont Verdi et le Parco Ducale, contourner l’étang à poisson et diriger vous vers la sortie de la porte du Piazzale Santa Croce, à ce point, à votre sortie du parc, vous trouverez la Via d’Azeglio sur votre gauche. En remontant la rue, vous vous dirigerez vers Piazzale Corridoni, vous traverserez le Ponte di Mezzo et vous serez arrivés à Via Mazzini puis la Piazza Garibaldi et le centre ville.
  2. Ou bien tout simplement, à partir de la gare, continuez le long de la rue en face de vous c’est-à-dire Viale Toschi, (parcourez ce lieu qu’on appelle à Parme le Lungoparma, ce nom dérive du fait qu’il continue son trajet tout le long du ruisseau qui prend le nom de la ville) jusqu’à l’intersection avec Via Mazzini, traverser le Ponte di Mezzo situé à droite et vous serez sur la via D’Azeglio.
Lungoparma

Le Lungoparma. Source: alfemminile.com

Le premier itinéraire est certes plus long, mais il permet de traverser le Parco Ducale et d’admirer tout ce qui se trouve à l’intérieur, des arbres au Palazzo Ducale (Palais Ducal). De plus, si vous visitez Parme au printemps ou en été, vous trouverez le jardin « de Parme » plein de vie : des familles qui se promènent, des groupes d’étudiants qui lisent sur l’herbe, des enfants qui jouent au football ou qui courent sur des « grilli » ( type de petites voitures à trois roues) et aussi des groupes scolaires en excursion.

En suivant la deuxième route, vous vous trouverez à la croisée des chemins : au carrefour entre Via D’Azeglio et Via Mazzini, en effet, vous pouvez tourner à gauche, en direction de Piazza Garibaldi et visiter le centre historique, monumental et commercial de Parme. En choisissant cette direction, vous découvrirez Piazza Garibaldi, le Teatro Regio, la Via Cavour, la Strada Farini, ainsi que des boutiques, d’élégantes vitrines et une variété de restaurants et de bars à vin locaux. En continuant vers la droite, vous trouverez Piazzale Corridoni avec le monument en honneur des morts (que vous pouvez voir dans l’image ci-dessous) et puis Via D’Azeglio.

Monument en honneur de Filippo Corridoni

Le monument en honneur de Filippo Corridoni Source: commons.wikimedia.org
Auteur: G. Gabelli

Dès que vous traverserez le pont, vous vous retrouverez devant à la statue de Filippo Corridoni, c’est un syndicaliste et ardent défenseur de l’intervention italienne pendant la Première Guerre mondiale. Le monument a été conçu par l’architecte Mario Monguidi qui pour écrire la « pose » particulière du sujet, s’est inspiré des mots que Corridoni lui-même a écrits dans une lettre :

«… je tomberai sur le front en direction de l’ennemi, comme pour aller plus loin».

Mussolini lui-même, voyant le projet, a défini la statue comme « superbe de mouvement et d’expression » (source : Parme et son histoire).

En passant devant le monument, vous pouvez voir, sur la gauche, une église. Il s’agit de la saint église Annunziata, conçue par Giovan Battista Fornovo, un élève de Vignola, elle accueillait à l’origine la fresque de Correggio avec la Vierge Annunciata (elle se trouve maintenant dans la Galleria Nazionale di Parma).

En continuant le long de la Via D’Azeglio, vous découvrirez l’un des trois cinémas d’Essai à Parme, le Cinéma D’Azeglio, tandis qu’un peu plus loin vous trouverez le Centro Cinema Lino Ventura, qui n’est pas comparable au archives cinématographiques de Bologne mais qui contient encore beaucoup de matériel sur papier et audiovisuel et des espaces que peuvent consulter les passionnés et ceux qui font les études du cinéma.

Ospedale Vecchio

Les portiques de l’Ospedale Vecchio. Source: ilmattinodiparma.it

Les portiques que vous voyez appartiennent à la structure de l’Ospedale Vecchio, l’un des complexes monumentaux les plus importants de Parme, ainsi que le bâtiment qui est le symbole de l’histoire hospitalière de la ville. . Elle a accueilli les malades jusqu’en 1926, date à laquelle l’Ospedale Maggiore a été inauguré et l’Ospedale Vecchio a cessé ses fonctions sanitaires. Les portiques de l’ancien hôpital abritent également l’Oratoire de Sant’Ilario, patron de Parme, et les étals du marché aux antiquités, qui se tient chaque jeudi.

Biblioteca Civica (Bibliothèque Civique)

Intérieur de la biblioteca Civica. Source: oltretorrente-parma.blogautore.repubblica.it

Au début des arcades, vous verrez Vicolo Santa Maria avec l’indication de la Bibliothèque Civique, un lieu qui réunit les bibliothèques Balestrazzi, Bizzozzero, et l’hémérothèque dans une seule structure. C’est un véritable paradis pour les étudiants, le complexe de la bibliothèque comprend également une salle de consultation pour les périodiques et les journaux, ainsi qu’une salle (appelée « Tana dell’Orso »), destinée spécifiquement aux jeunes, avec du matériel audiovisuel, des bandes dessinées et des ordinateurs.

Au bout de la Via D’Azeglio, lorsque vous commencez à voir le rond-point de Piazzale Santa Croce, vous trouverez à droite la façade de ce qui pourrait sembler une église en style baroque tardif, surmontée de deux tours jumelles. C’est en fait l’entrée d’une bibliothèque qui fait partie du complexe des Paolotti, l’ancien couvent de San Francesco di Paola qui abrite aujourd’hui la faculté des lettres.

Chiesa Paolotti

Le tours des Paolotti. Source: visitparma.wordpress.com

La structure a fait l’objet au cours des 3 dernières années d’importantes activités de restauration, qui aujourd’hui ont finalement été achevés. Il ya de cela quelques mois a eu lieu l’inauguration. Le cloître interne a été entièrement rénové, tandis que la bibliothèque elle, est prête à accueillir les 128 mille volumes des départements d’études italiennes, de philologie, de littérature, de philosophie, d’histoire et de patrimoine du livre.

Pour des approfondissements: « Paolotti, Splendeur retrouvée« .

© RIPRODUZIONE RISERVATA
The following two tabs change content below.
InfinitoDesign è una factory creativa italiana che sviluppa e produce tutto quanto è Progetto. Il nostro metodo di progettazione è Multidisciplinare. L'azienda riunisce creativi di diverse discipline del mondo del design, e unisce conoscenze e competenze diverse per realizzare prodotti unici e innovativi. Ideatrice del progetto e della comunicazione del brand Scorci di® Parma.